Copie de automne 3

Messe sur le pré à Troinex - 26 juin 2022

Sans titre 30 10 cm

« La journée d’hier était magnifique, un beau moment et un grand souvenir. » C’est ainsi qu’Isabelle Hirt a résumé la journée du dimanche 26 juin à son ami Stéphane Esposito, qui s’en était enquis auprès d’elle. Et notre animatrice pastorale, répondante du secteur Salève, était bien placée pour juger. En effet, outre la clôture de l’année pastorale et catéchétique, la messe sur le pré, cette année, fût également l’occasion, pour nos communautés, de faire nos adieux et dire nos remerciements à l’infatigable Isabelle qui part à la retraite.

Dès 8h30 sur les lieux, l’équipe pastorale et les bénévoles, très efficaces, se sont activés au montage des tentes, à l’installation des bancs et des tables, à la préparation de l’apéro en cuisine ainsi qu’à la mise en place de toute la logistique nécessaire pour un tel l’événement. 

Le clown Gabidou, animateur pastoral basé dans le canton du Valais, avait fait le voyage pour animer un spectacle à l’attention des enfants de la catéchèse. C’est ainsi qu’à 9h30, dans l’ancienne salle communale, les enfants (mais aussi les mamans) ont pu apprécier le talent comique du clown qui mimait avec sensibilité et humour des paraboles de la bible. 

Après une collation servie à 10h30, la messe débutait sur le pré, célébrée conjointement par les pères Elie, Jean-Marc, Gilbert Joye et David, ainsi que l’abbé Robert Truong, curé de l’unité pastorale Salève pendant 15 ans, et désormais basé en Champagne genevoise. Robert Truong avait été invité à l’initiative d’Elie Maomou, car c’est en sa compagnie qu’Isabelle a travaillé pendant 15 ans et que c’est durant son ministère sur nos paroisses qu’elle avait « entendu l’appel » et entamé ses études d’animatrice pastorale à l’IFM (maintenant le CCRFE) à Fribourg. 

Les hommages rendus à Isabelle durant et après la messe, sous forme de discours, de fleurs, de cadeaux et de textes dans un livre d’or, ont démontré tout l’attachement et le respect de nos communautés envers cette grande besogneuse, qui durant son apostolat, a toujours tendu vers l’objectif de véritablement mettre la parole de l’évangile en pratique, dans le cadre de son travail. 

Que rajouter de plus si ce n’est que le soleil radieux, les bénévoles du Salève et de Carouge œuvrant main dans la main avec énergie, ainsi que des paroissiens ravis et détendus ont tous contribué à la réussite de la journée.

Une journée magnifique, un beau moment, et un grand souvenir. Sur ce coup-là, personne ne viendra te contredire, Isabelle.

Laurence Faulkner Sciboz

Crédits photos Karine Stachelscheid et Jean-François Mabut

Une journée de travail au monastère au service de notre projet pastoral

cup 12.06

Le dimanche 12 juin, le CUP et l’équipe pastorale se sont réunis pour une journée de travail autour du projet pastoral de notre grande communauté.
C’est le monastère Notre-Dame de Fatima à Orsonnens, dans la région de Romont, qui a accueilli les artisans de ce projet.  

Des représentants des trois paroisses « du haut » se sont retrouvés à 6h45 sur le parking de l’église de Troinex, et ont rejoint leurs alter egos de Sainte-Claire et Sainte-Croix 15 minutes plus tard. Un peu ébouriffés, fraichement réveillés de leur courte nuit, ils ne s’en sont pas moins lancés avec enthousiasme à l’assaut de cette journée de travail.

Les moines vietnamiens du monastère Notre-Dame de Fatima avaient mis à disposition du groupe une salle de travail, le repas de midi et une chapelle pour la messe de la Sainte Trinité, célébrée par père Elie dans l’intimité. Le lieu de la rencontre avait été choisi afin de bousculer les habitudes, de sortir des sentiers battus, de favoriser la réflexion. Et l’objectif, sans doute, a été atteint. 

Les ateliers organisés par l’équipe pastorale avaient pour but de guider la réflexion, en partant du constat de la réalité, en tenant compte des souhaits des uns et des autres, pour parvenir à la formation d’un plan réalisable.

Au terme de cette intense et fructueuse journée de travail : une certitude émerge. C’est la nécessité d’avancer dans des projets qui tiennent compte des attentes souvent divergentes des communautés qui constituent notre UP. Et ce, dans le respect de la différence. Et les différences de culture entre nos cinq paroisses, bien qu’elles constituent un enjeu pour l’EP, pourraient bien se transformer en atout. En effet, un projet pastoral qui réussira à répondre à cette diversité permettra non seulement de conserver d’heureux paroissiens de tous bords, mais également d’attirer au sein de l’UP des chrétiens du canton et de France voisine. 

La réflexion ne fait que commencer, les enjeux sont de taille, mais tous les éléments sont là pour établir le plan pastoral de notre UP. Une synthèse du travail de cette journée sera présentée à la communauté lors d’assises qui auront lieu à la rentrée, afin que chaque paroissien puisse apporter sa pierre à l’édifice.

D’ici là, gardons en mémoire ce diction africain cité par père Elie en exergue de la journée : « Si tu veux aller vite, marche seul. Si tu veux aller loin, marche en groupe ! »

Laurence Faulkner Sciboz


Photo 1 : Départ matinal de la cure de Sainte-Croix
Photo 2 : Le CUP en pleine réflexion
Photo 3 : Au terme de la journée, la photo souvenir avant le retour sur Genève 
Crédits photos : Laurence Faulkner Sciboz

 

Synode 2023 : Synthèse des démarches UPCSA

Synode 3

Vous trouverez la synthèse des groupes qui ont travaillé sur
le Synode 2023 
En suivant le lien
Synode 2023 : Synthèse des démarches UPCSA

L'équipe pastorale tient à remercier tous ceux et celles qui se sont intéressés à cette démarche et souhaite que ce document soit un outil pour la prochaine réalisation du plan pastoral 2022-2023 en collaboration avec le CUP

Vous pouvez également consulter la synthèse de l'Église catholique romaine de Genève en suivant ce lien : Synode 2023 - Synthèse Genève

 

 

 

 

Série de portraits de ceux qui font la catéchèse sur notre unité pastorale (épisode 2)

Cela fait maintenant sept mois que la fusion des unités pastorales du Salève et de Carouge/Acacias est effective. Volonté du vicariat, cette union présentait (présente) des enjeux de taille, tant les habitudes socio-culturelles peuvent différer d’une paroisse à une autre, malgré une grande proximité géographique. C’est pourquoi, après une demi-année de prise de fonctions, la rédactrice de ce billet a eu envie, au niveau du pôle qui la concerne, d’aller « prendre la température » auprès des actrices et des acteurs de la catéchèse de notre unité pastorale. Au-delà de faire part du ressenti des catéchistes sur cette fusion, cette série d’interviews est également un prétexte pour faire découvrir aux paroissiens de notre grande UP, les visages de ceux et celles qui se sont donnés pour mission d’assurer à notre confession un avenir pérenne en transmettant leur foi aux enfants.

Françoise Morath                                                                                 Interview de Françoise MORATH                                                                                                                   

Françoise et père Pedro Opeka [crédit photo : Françoise Morath]
Passionnée, créative, enthousiaste, cultivée, généreuse, Françoise Morath est tout cela à la fois. Quand on la rencontre, cette femme pétillante nous emporte avec elle dans un tourbillon d’anecdotes cocasses et émouvantes. Incollable sur la vie des Saints, elle partage volontiers, lorsqu’elle est en confiance, ses expériences mystiques qu’elle appelle joliment des clins d’œil. Ne ménageant pas ses efforts, attentive au moindre détail, elle prépare minutieusement toutes ses rencontres de catéchèse. Et ce qui saute aux yeux en la voyant à l’œuvre les mardis à midi au centre paroissial de Carouge, c’est l’amour et le respect qu’elle porte à tous ces enfants.

  • Françoise, quel est ton âge ?
    J’ai 75 ans
  • Où as-tu grandi ?
    Je suis née en plein Périgord Vert, dans le sud-ouest de la France et j’ai grandi en Bourgogne. J’étais au pensionnat à Dijon, à « Notre Dame des Anges » ; petite, élevée en partie par des religieuses qui étaient de vraies mères pour moi. Ce sont elles qui ont planté en moi la première petite graine de foi. Merci à mes parents qui se sont « privés » pour me mettre dans cette institution remarquable.
  • Depuis quand es-tu à Genève ?
    Je suis à Genève depuis 52 ans.
  • Es-tu active professionnellement et si oui, que fais-tu ?
    Je suis infirmière diplômée d’état, à la retraite.
  • Depuis quand es-tu impliquée dans l’église et plus particulièrement sur notre UP ?
    Je suis impliquée dans l’Eglise catholique romaine depuis toujours. Quant à votre UP depuis que je suis à Carouge, c’est-à-dire depuis 10 ans. Nous allions, mon mari et moi à Notre Dame, le dimanche quand nous vivions encore dans notre grande maison de Collonges-sous-Salève.
  • T’impliques-tu dans d’autres domaines de l’église à part la catéchèse ?
    J’ai l’honneur de faire partie des : MAISONS D’ADORATION (Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.) C’est un mouvement catholique international de droit pontifical, constitué de fidèles laïcs, diacres et prêtres, fondé par Madame Marie-Benoîte Angot. J’y suis déléguée, avec une amie, pour Genève.
  • Qu’est-ce qui t’a motivée à t’impliquer bénévolement dans la catéchèse ?
    Cela a été un Appel très précis, très insistant et ancien… Dire aux enfants : Oui, le bonheur existe ! Oui, nous avons un Dieu ! Oui, ce Dieu nous aide et pardonne ! Oui, nous pouvons faire quelque chose pour changer le monde ! « Donnez-moi un levier et je soulèverai le monde » a dit Archimède. Ce levier, c’est l’AMOUR !
  • Quel groupe d’âge as-tu choisi ?
    À l’époque, je prenais (à Saint-Vincent de Paul, à Collonges-sous-Salève) des jeunes de l’âge de mes enfants. Ici, dans notre UP, il manquait quelqu’un pour les 7 et 8 P (10-11 ans), alors je suis venue.
  • Comment ressens-tu ton apport auprès des enfants ?
    On sème sans savoir ce qui poussera, donner d’une main ce que Dieu donne dans mon autre main. Être vraie, authentique, aimante, leur dire qu’ils sont précieux aux yeux de Dieu, essayer de leur faire passer toute ma foi, tout mon amour.
  • Comment perçois-tu les enfants au caté ?
    Comme un cadeau prêté par le seigneur et les parents de ces enfants : ATTENTION : FRAGILE.
  • Qu’est-ce qui est important, pour toi, dans ton rôle en tant que catéchiste ?
    Je leur donne ce que je peux, en retour ils me donnent tant ! (Joie, respect, gaité, liberté…) l’échange est important. Il faut les laisser s’exprimer, poser des questions, argumenter.
  • Comment as-tu vécu la fusion des deux unités pastorale, Salève et Carouge/Acacias ?
    Comme un élargissement vivant pour nos communautés : une aubaine.
  • Y a-t-il autre chose que tu aimerais que l’on publie sur ton rôle au sein de la paroisse ?
    Non, je vous dis MERCI tout simplement.

Propos recueillis par Laurence Faulkner Sciboz / 24.04.2022

                                                                                                                                            

 

  

Equipe pastorale

d fleche

Conseil pastoral

d fleche

Conseil de gestion

d fleche

ÉGLISE CATHOLIQUE ROMAINE - GENÈVE

UNITÉ PASTORALE CAROUGE- SALÈVE-ACACIAS

PAROISSES VEYRIER, TROINEX, COMPESIÈRES, SAINTE-CROIX & SAINTE-CLAIRE

Pour les paroisses Sainte-Croix et Sainte-Claire :
22, rue du Collège | CP 1632 | CH - 1227 Carouge GE | Tél. +41 22 342 27 68 | info@upca.ch
Secrétariat - Caroline Fabre - ouvert les lundis, mardis, jeudis et vendredis - de 8h30 à 15h
Compte postal 12-624163-3 | IBAN CH 02 0900 0000 1262 4163 3 - UP Carouge-Acacias - 1227 Carouge GE
________________

Pour les paroisses du Salève (Veyrier, Troinex, Compesières) :
4 chemin Emile-Dusonchet, 1256 Troinex / 022 784 31 03 / troinex@cath-ge.ch
Secrétariat ouvert les lundis et jeudis de 8h30 à 14h30 et mercredis de 8h à 12h

_________________

1227 CAROUGE / SAINTE-CROIX - Église : place du Marché - IBAN CH37 0900 0000 1200 1699 8  

1227 LES ACACIAS / SAINTE-CLAIRE - Église et chapelle :15, rue du Grand-Bureau - IBAN CH29 0900 0000 1201 2995 3 

1255 VEYRIER / SAINT-MAURICE - Église : place de l'Eglise 13 -IBAN CH90 0900 0000 1201 3040 7

1256 TROINEX / SAINTE MARIE MADELEINE - Église : Chemin Emile-Dusonchet 4 - IBAN CH40 8080 8004 1262 3087 7

1257 CROIX DE ROZON / COMPESIÈRES - Église : Rte de Saconnex d’Arve 300 - IBAN CH83 0900 0000 1200 5584 3

ÉGLISE CATHOLIQUE ROMAINE - GENÈVE

UNITÉ PASTORALE CAROUGE- SALÈVE-ACACIAS

PAROISSES VEYRIER, TROINEX, COMPESIÈRES, SAINTE-CROIX & SAINTE-CLAIRE

 

Pour les paroisses Sainte-Croix et Sainte-Claire :
22, rue du Collège | CP 1632 | CH - 1227 Carouge GE | Tél. +41 22 342 27 68 | info@upca.ch
Secrétariat - Caroline Fabre - ouvert les lundis, mardis, jeudis et vendredis - de 8h30 à 15h
Compte postal 12-624163-3 | IBAN CH 02 0900 0000 1262 4163 3 - UP Carouge-Acacias - 1227 Carouge GE

Pour les paroisses du Salève (Veyrier, Troinex, Compesières) :
4 chemin Emile-Dusonchet, 1256 Troinex / 022 784 31 03 / troinex@cath-ge.ch
Secrétariat ouvert les lundis et jeudis de 8h30 à 14h30 et mercredis de 8h à 12h



1227 CAROUGE / SAINTE-CROIX - Église : place du Marché - IBAN CH37 0900 0000 1200 1699 8  

1227 LES ACACIAS / SAINTE-CLAIRE - Église et chapelle :15, rue du Grand-Bureau - IBAN CH29 0900 0000 1201 2995 3 

1255 VEYRIER / SAINT-MAURICE - Église : place de l'Eglise 13 -IBAN CH90 0900 0000 1201 3040 7

1256 TROINEX / SAINTE MARIE MADELEINE - Église : Chemin Emile-Dusonchet 4 - IBAN CH40 8080 8004 1262 3087 7

1257 CROIX DE ROZON / COMPESIÈRES - Église : Rte de Saconnex d’Arve 300 - IBAN CH83 0900 0000 1200 5584 3